• Résidence du Lac | Bordeaux

    • programme : 144 logements locatifs sociaux et en accession
    • maîtrise d’ouvrage : Nacarat - Axanis
    • maîtrise d’oeuvre : Arons & Gelauff (mandataires) - bandapar architecture +++ (cotraitants) - B+B (paysagiste) - Ingerop (BET) - Vivalib
    • surface : 10 000 m² SHON
    • budget : 11 000 000 € HT
    • statut : concours 2013
    Cette opération s’inscrit dans l'appel à projets " 50 000 logements nouveaux autour des axes de transports publics " initié par la Communauté Urbaine de Bordeaux, afin d’étudier les possibilités du logement abordable en lisière de ville. Ici, la dimension économique est essentielle et va de pair avec une excellence environnementale.
    Sept plots, structurellement identiques et entièrement préfabriqués, s’implantent sur deux îlots. Les espaces paysagers sont en continuité du bâti, offrant des espaces appropriables par les habitants et les gens du quartier : jeux urbains, jardins partagés, zones d’assises.
  • Ensemble résidentiel | Ho Tram

    • programme : conception de 5 prototypes pour un lotissement de 69 villas
    • maîtrise d’ouvrage : privée
    • maîtrise d’oeuvre : bandapar architecture +++ (mandataires) - Vietstyle (cotraitants)
    • surface : 250 m² par villa
    • statut : en construction
    L’ensemble résidentiel de Zenna est situé au bord de la mer de Chine, à 70 km au nord d’Ho-Chi-Minh-Ville au Vietnam. Dans le cadre d’un programme gouvernemental de redynamisation, les propriétaires de Zenna Resort développent un projet de 69 villas résidentielles (2 et 3 chambres). Afin d’apporter de la variété à l’ensemble, 5 villas types ont été conçues.
  • Maisons individuelles | Luanda

    • mission : construction participative de maisons individuelles à Luanda (Angola)
    • maitrise d’ouvrage : Biennale d’Architecture de Porto
    • maitrise d'oeuvre : bandapar architecture +++
    • surface : 150 m² par maison
    • statut : concours 2010
    Comment la ville africaine a-t-elle « digérée » une urbanisation internationale et moderne? le mode de vie traditionnel est-il légitime dans ces villes ?
    Afin de produire une forme urbaine adaptable, en adéquation avec les utilisateurs et les conditions économiques actuelles, tout en préparant celles à venir, la proposition offre une structure “de base”, inscrite sur une parcelle rectangulaire comme la plupart de celles présentes dans les métropoles africaines. Autour de celle-ci, plusieurs possibilités d’aménagements, d’extensions, d’appropriations sur la parcelle : une boutique sur la rue, des pergolas, des constructions, un jardin….
  • Nouveaux paysages urbains | Bordeaux

    • programme : réflexion sur le paysage urbain à Bordeaux
    • maîtrise d’ouvrage : Ville de Bordeaux
    • maîtrise d’oeuvre : bandapar architecture +++
    • statut : concours Agora 2010
    • photographies : Gulschan Göthel
    Le développement actuel de la rive droite  de Bordeaux permet de prendre en compte les grandes lignes de force de son patrimoine naturel : le fleuve et les coteaux. Reconnaître leur nature, c’est en tirer parti sans les instrumentaliser - s’y adapter plutôt.
    Il convient de faire du fleuve le lien naturel, de multiplier les possibilités d’usage, d’échanges et de traversées. Les points de vue vers la ville depuis les coteaux jouent sur plusieurs échelles et accompagnent les méandres de cette relation ville-rive-fleuve-rive-ville.
  • Logements et commerces | Saintes

    • programme : logements locatifs et en accession, commerces, stationnement (Place du 11-Novembre)
    • maîtrise d’ouvrage : Ville de Saintes
    • maîtrise d’oeuvre : bandapar architecture +++
    • surface : 4 280 m² SHON
    • statut : concours Europan 10 (2009)
    Cette opération mixte joue un rôle urbain central en intègrant les besoins en stationnement du site adjacent (colline Saint-Louis). Elle propose des typologies variées :
    - stationnement, commerces et entrées de logements type maisonnette en rez-de-chaussée ;
    - stationnement et appartements locatifs au 1e étage ;
    - maisonnettes en accession et locatif dans les étages supérieurs.
    La cinquième façade est traitée de façon végétale et devient un jardin offert aux regards des sites avoisinants. 
  • Réhabilitation en logements | Saintes

    • programme : réutilisation de la zone Nord du site Saint-Louis
    • maîtrise d’ouvrage : Ville de Saintes
    • maîtrise d’oeuvre : bandapar architecture +++
    • surface : 10 000 m² SHON
    • statut : concours Europan 10 (2009)
    De nouveaux bâtiments, plus hauts, sont construits au nord du site en respectant l’emprise au sol des précédents. Lesr pilotis inaugurent un nouveau rapport au sol, entre usage et promenade. Les appartements sont orientés au sud, les circulations au nord. À chaque étage, une trame est réservée aux équipements collectifs.
    Le bâtiment héliport est conservé pour son potentiel constructif et spatial qui permet d’ajouter un niveau. Ses grandes surfaces libres des planchers permettent différents usages : stationnement, locaux d’activité, salle de conférence, lofts en attique...